Le lion Fu

Le lion Fu ne doit pas être confondu avec le Qilin, bien que tous les deux aient des points communs dans leur apparence. Le lion Fu comme on l’appelle en Occident, en chinois ShiShi石獅, est d’abord lié au bouddhisme. En effet, en Inde, l'animal mythique gardait les temples.

Il y aurait également une légende associé au Lion FU, datant de la fin de la dynastie Ming, où Li Zicheng, chef de la rébellion paysanne, dû affronter deux lions qui gardaient la ville de Pékin. Il les abattus par flèches et les lions se changèrent en pierre, où ils étaient gardiens de la ville.

Cependant ils sont toujours présent dans la culture chinoise, et dans la Chine moderne. Ils sont souvent postés prés des grandes entreprises, ou lieux importants, qu'ils protègent donc. Ce sont donc des gardiens, qui empêchent les personnes mal intentionnées de rentrer.

Ils sont aussi symbole de fortune et de bonheur. Selon le feng shui et la tradition chinoise, ils sont toujours placés par deux. Le mâle est souvent représenté avec une patte sur un balle, symbole de l’univers, et la femelle est elle représentée avec un petit lion sous la patte.

Le lion Fu Le lion Fu

Tags :