Qu'est ce que le Yangsheng?

Yang Sheng est une expression composée du caractère Yang 养 qui littéralement signifie nourrir/entretenir, et de Sheng 生 qui lui signifie la vie/vivre.En chinois, l’expression dans son usage actuel signifie simplement « se garder en bonne santé »  mais son origine traditionnelle est beaucoup plus complexe, et incorpore toutes les formes d’arts chinois, qu’ils soient corporels, culinaires, calligraphiques ou artistiques.

Le Yang Sheng 养生 désigne un ensemble de principes afin de vivre longtemps, heureux et en bonne santé.L’ensemble de ces méthodes, appelé Yang Sheng Fa, constitue une branche primordiale de la médecine traditionnelle chinoise et incorpore des méthodes de prévention, de renforcement et d’hygiène de vie.

Guasha et yangsheng En effet, la médecine traditionnelle chinoise repose avant tout sur le principe de prévention, et non de guérison. Dans la Chine ancienne, les gens payaient un médecin tout au long de leur vie, non pas pour les guérir mais afin de les maintenir en bonne santé. Cela montre bien l’importance de la prévention dans la médecine chinoise. « A l’heure actuelle, on prescrit des drogues quand la maladie est bien établie, on traite les troubles lorsqu’ils se manifestent. C’est creuser un puits quand vient la soif, c’est forger les armes après avoir déclaré la guerre.” (Su Wen V° siècle av JC, première partie du Huang Di Nei Jing 黄帝内经, le plus ancien ouvrage de médecine traditionnelle chinoise). Un autre extrait traite du rôle de la prévention dans la médecine traditionnelle chinoise : "Le sage ne traite pas une maladie déclarée, il guérit alors qu'il n'y a pas encore de maladie. Il ne traite pas un trouble avéré, mais le prévoit avant sa manifestation. Le sage doit être éclectique dans ses méthodes thérapeutiques, chaque maladie demandant une technique qui lui est particulière; user de toutes les méthodes permet de guérir toutes les maladies, mais il faut choisir la méthode selon la maladie; C'est là le fondement de l'art du médecin."

Tai Chi et yangsheng Le Yang Sheng inclut des techniques comme le Qi Gong.Lié à la culture chinoise et à la médecine traditionnelle chinoise, il harmonise et rétablit le souffle vital ou les énergies vitales dans le corps (les différents Qi). Son action se déroule en trois phases : d'abord physique à travers les exercices d'étirements, contraction et relâchement des muscles, puis énergétique par la respiration et la concentration, et enfin psychologique par la maitrise de la pensée et le travail de l'esprit. Il permet d'entretenir et d'améliorer sa condition physique, de se maintenir en bonne santé. En effet, selon les pratiques, il va renforcer les muscles, les tendons, les organes, les os et la moelle. Les enchaînements de mouvements délient les articulations et entretiennent la souplesse. Il agit aussi sur la maîtrise du stress et les problèmes d'insomnie. Il permet d'entretenir la concentration et la mémoire par la répétition des mêmes gestes. La respiration qui accompagne chacun des exercices permet une bonne oxygénation, tonifiante mais également relaxante. Utilisant les mêmes principes que la médecine chinoise, vieille de plus de cinq mille ans, le Qi Gong a pour spécificité de rétablir l'harmonie et l’équilibre globale de l’être humain en libérant les tensions (physique, psychique ou émotionnel) permettant la régularisation de l’énergie.

Dao et yangsheng Le Yang Sheng incorpore également  de nombreuses recommandations d’hygiène de vie : activité sexuelle mesurée, alternance harmonieuse entre repos et activité selon les saisons, apprentissage du recul philosophique permettant d'éviter les excès émotionnels… En ce qui concerne la diététique, il s’agit là encore, de respecter la nature, les saisons, les besoins et la satisfaction. Il est donc nécessaire d’adapter sa consommation en fonction de l’environnement et des besoins : choisir des produits naturels, parvenus à maturité à la bonne saison, préparés et consommés avec plaisir.

Les concepts du Yang Sheng nous viennent tout droit d’une tradition ancestrale. Malheureusement, ils sont souvent oubliés dans notre société moderne, et laissent place à la notion de rentabilité, ou aux phénomènes de mode. Cependant, les principes du Yang Sheng sont très importants. En effet, pour chaque espèce vivante, la durée de vie diffère. Pour l'homme, elle est estimée à 120 ans, mais elle  peut durer plus ou moins longtemps. C’est en effet la nature qui détermine notre durée de vie, mais c'est l'individu qui la raccourcit plus ou moins vite, et le Yang Sheng permet à l’homme de gagner en longévité. Le Yang Sheng est une pratique accessible à tous, qui permet de préserver la santé et l’harmonie à travers des activités quotidiennes.

Tags :