Ce qu'il faut éviter.

Outre l’excès de graisse, la consommation de plusieurs viandes, céréales, ou alcools dans un même repas, beaucoup de choses sont à éviter dans l’alimentation selon la diététique chinoise, notamment en termes d’associations. En effet, certains mélanges sont à éviter, tout comme le mélange de saveurs sucrées-acides : apéritif avec cacahuètes et amande (acide, alcool, sucre et gras), fondue de fromage et vin blanc (laitage et alcool), charcuterie et acide (gras et acide), mousse au chocolat et champagne (sucre, gras et alcool). La consommation répétée de ces mélanges va générer de l'humidité qui entrave la digestion et amène ensuite à des mucosités. L’humidité et les mucosités ralentissent, obstruent et perturbent les fonctions des organes et est donc à l'origine d’un nombre important de troubles de santé. D’autres incompatibilités sont à relever et à éviter : fruits et céréales ; fruits et légumineuses, féculents ou légumes secs ; fruits et corps gras ; produits laitiers et céréales, produits laitiers et corps gras… Deux autres catégories de saveurs sont néfastes lorsqu’elles sont associées : l’acide et le non-acide. Les aliments acides sont essentiellement les fruits, les yaourts, et certains végétaux (poivrons, rhubarbe…) Consommer avec un autre aliment de saveur différente, ce mélange provoque un déséquilibre dans les sucs digestifs et ralentit la digestion des protides et des lipides, et va donc engendrer une réaction de fermentation (ballonnements, flatulences…) et va être très nocif pour le tube digestif. Il faut donc éviter les fruits, fromages blancs ou yaourts pendant les repas et même à la fin. Il est préférable d’attendre au moins 2h après le repas. De même, les entrées à base de charcuteries (graisses) ou crudités froides mettent l’estomac dans de mauvaises conditions de digestion puisque elles bloquent et refroidissent le feu de l’estomac.

En résumé, selon le yang sheng et la médecine traditionnelle chinoise, les repas ne doivent pas être pris à la légère ! Il y a de nombreuses règles à respecter et il faut tenir compte de nombreux éléments : la qualité et la vitalité des aliments, leur nature, leur saveur, leurs indications thérapeutiques, leur cuisson, les saisons, les couleurs, la façon de les consommer… afin de respecter l’équilibre Ying/Yang.

Tags :