Introduction à la cuisine asiatique

Contrairement à ce que l’on a tendance à croire en France, la cuisine chinoise est très différente de ce que l’on peut manger dans les restaurants « asiatiques », qui mélangent cuisine chinoise, vietnamienne, ou encore japonaise.

La cuisine vietnamienne

L’ingrédient principal de la cuisine vietnamienne est le nước mắm, une sauce d'anchois ou de différents poissons fermentés dans du sel, alors que la cuisine chinoise utilise principalement la sauce soja. La cuisine vietnamienne varie elle aussi selon les régions, et l’on peut distinguer trois types principaux : la cuisine du Nord, la cuisine du Centre et la cuisine du Sud.

 

 

 

La cuisine coréenne

La cuisine coréenne quant à elle, se distingue de celle des pays voisins, notamment le Japon et la Chine. Cependant on retrouve des parfums assez proches dans la cuisine de la province de Hubei, pourtant relativement éloignée. La cuisine coréenne utilise beaucoup de piment (notamment dans le kimchi (김치) ou avec le kochujang (고추장)).

 

 

La cuisine japonaise

La cuisine japonaise est constituée de viandes ou de poissons, de riz ou de nouilles, de légumes et d'algues, généralement assaisonnés avec des condiments locaux. Les plats les plus typiques sont les sushi et sashimi, les nouilles udon et soba, les plats à la sauce teriyaki, les fritures et les  beignets tels que les tempuras, ainsi que le tōfu et le nattō. Cette cuisine est extrêmement différente de la cuisine chinoise.

Tags :